fintech Tag

Depuis fin 2016 en France nous avons vu émerger une nouvelle forme de levée de fonds grâce à la blockchain pour les porteurs de projets, les fameuses ICOs ou Initial Coin Offering. Ces opérations permettent à une entreprise de vendre un cryptoactif que l’on appelle token contre une autre cryptomonnaies de l’Ether en général, du bitcoin et parfois contre des monnaies-fiats. Les investisseurs en tout genre se sont jetés dessus ces derniers mois sans forcément tout le temps bien maitriser les risques qu’ils prenaient. Risque de perte de capital Le premier risque est de perdre tout ou partie de son capital. À la différence d’un investissement traditionnel, il n’y a aucun engagement de la société dans laquelle vous investissez sur ce qu’elle...

Rachat record d’iZettle par PayPal : pourquoi ? C’est un record de valorisation pour une Fintech spécialisée dans les paiements : iZettle vient de se faire racheter 2,2 Md$ par PayPal ! Mais au fait, que propose iZettle ? Cette société permet à tous ceux qui souhaitent s’équiper de terminaux de paiement électronique (TPE) de le faire sans abonnement et à prix réduit (59 € pour 1 ou 2 terminaux). Beaucoup de petites entreprises et de commerçants, qui n’osaient pas s’équiper en raison du coup de l’abonnement (plus le coût d’une ligne téléphonique), ont pu franchir le pas grâce à la formule iZettle de TPE, ou comment se faire payer plus vite, de manière sûre et partout. Pour qui ? Plombiers, dépanneurs, fleuristes, associations...

Lancée en 2015 par le cabinet Montaigne Conseil, Bordeaux FinTech est devenue en 4 ans la plus importante rencontre FinTech et, cette année encore, réaffirme son soutien infaillible à l’innovation. Pour cette édition 2018, Bordeaux FinTech proposera un programme riche et des thématiques encore plus variées avec l’arrivée des FinsurTech, LegalTech et RegTech. Depuis maintenant quatre années, Bordeaux FinTech réunit les professionnels, convoque les idées et provoque les débats. Avec impertinence toujours et l’ouverture d’esprit indispensable à la richesse et à la pertinence des points de vue originaux, voire atypiques, avec une bienveillance des attitudes qui permet des échanges fructueux et une moisson d’idées novatrices. Ce qui constitue aussi la « marque de fabrique » de Bordeaux FinTech. Une évolution logique et...

Succédez à Obvy, Clezer ou Pumpkin, lancez-vous ! Vous avez 7 minutes pour convaincre le jury d’experts… et les potentiels investisseurs ! Promouvoir les talents des entrepreneurs de demain nous tient à cœur et, pour sa quatrième édition, Bordeaux FinTech reconduit le Concours de Pitch qui connaît un succès grandissant ! Cette année, il se tiendra en ouverture de la manifestation dès le 10 octobre, sur la scène principale de l’Auditorium. Se distinguer, se faire remarquer, financer son projet ! Pour les candidats, l’enjeu est d’être distingué parmi les jeunes FinTech, LegalTech et RegTech, de se faire remarquer par des investisseurs, des Venture Capitalists, des accélérateurs… ou de lever des fonds auprès d’un public d’experts. Sans parler des gains de notoriété par la possibilité...

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Gilles Monat, directeur général Saxo Banque France et responsable du développement de Saxo Markets Europe de l’Ouest. Saxo Banque est la filiale française de la banque internationale danoise Saxo Bank, spécialisée dans l’investissement et le trading en ligne. Sa création résulte de l’acquisition du courtier en ligne français Cambiste.com par Saxo Bank A/S. Nous proposons deux offres à destination de deux cibles différentes : Sous la marque Saxo Banque, l’offre à destination des investisseurs particuliers avertis et connaisseurs donne à ces derniers la possibilité d’intervenir sur les marchés financiers via une plateforme de trading. Sous la marque Saxo Markets, présente à Bordeaux Fintech, l’offre à destination des professionnels de la finance tels les banques et courtiers avec des...

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Diplômé de Sciences Po et HEC Paris, j’ai débuté ma vie professionnelle chez une plateforme d’investissement participatif incubée par ENGIE. Ce passage par la finance numérique et inclusive m'a poussé à co-développer des nouvelles méthodes d'évaluation des entreprises, et notamment des startups, au service des investisseurs. C’est pourquoi j’ai co-fondé Estimeo, une plateforme de notation automatique de startups. En parallèle, j’ai enseigné à Sciences Po un module sur la "social finance" et enseigne à l’École internationale des sciences du traitement de l'information (EISTI) un module sur l’économie et la gestion des risques. Multi-engagé, je suis vice-président du Club des Jeunes Dirigeants Financiers rattaché au Centre des Professions Financières, membre de l'Advisory Board d'Orange Business Services, vice-président...

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis élue régionale déléguée Transfert, Innovation, Accélération, rattachée au développement économique et à l’enseignement supérieur et la recherche. Il s’agit de mon premier et unique mandat. A titre professionnel, je suis entrepreneure dans le domaine de la responsabilité sociétale. Comment définiriez-vous l’écosystème FinTech ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? La crise de 2008 a bouleversé la donne en sonnant la faillite des politiques de régulation : on a vu la désintermédiation des acteurs financiers s’accélérer. Parallèlement, et pour de multiples raisons, les banques ont montré de réelles difficultés à se réformer. Il y a deux causes, l’une essentielle, l’autre structurelle : la sécurité et la concurrence. Ce secteur est ainsi caractérisé par un...